logiciel this web page Ceinture espion spy x Espionner un numero de telephone gratuitement Espionnage sms iphone Lire sms click the following article Logiciel espion qui enregistre mot de passe Application Call Espionner un tel portable a distance Surveillance mobile app Logiciel pour espionner son copain Espionner les Iphone spy Android keylogger here Meilleur espion Telecharger logiciel pour espionner telephone portable Espion un Android keylogger removal Je veux espionner le portable de ma femme this web page Comment espionner un ordinateur à distance Gadget Spy on Phone spy this web page Lire sms via internet Envoyer logiciel espion par sms Application iphone pour espionner sms gratuit Intercepter sms orange link please click for source Lire les sms dun autre portable a distance Camera surveillance this web page Logiciel despionnage mot de passe Android spy keylogger free link zeus como localizar un celular x satelite application traqueur de telephone
Des extraits sonores signalés par l'icône audio-.gif sont proposés pour certains spectacles. Pour les écouter, aller sur la page de descriptif du spectacle choisi en cliquant sur son titre. 
Les ateliers : réinventer le monde

ATELIERS THEATRE, CONTE, ECRITURE


Le public :

les ateliers s’adressent aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans, s’adaptant à l’âge et au niveau, mais demeurant identiques dans leurs principes fondamentaux et leurs enjeux.

Le cadre :

conservatoires (pour le théâtre), classes à option théâtre, centres sociaux, bibliothèques, festivals, écoles, centres de loisirs ou de vacances, associations…et en général tout organisme ou structure qui en font la demande à partir d’un projet concret.

FORMATIONS CONTE, LECTURE, ECRITURE


  • les enjeux de l’apprentissage de la lecture
  • la littérature de jeunesse aujourd’hui : conseil pour la constitution d’une bibliothèque
  • la mise en place d’un espace lecture-écriture dans une structure collective (centre de loisirs, centre de vacances…)
  • comment lire un album ou dire un conte
  • comment mener un atelier d’écriture

Le public :

les formations s’adressent aux bibliothécaires, aux animateurs de centres de loisirs, de centres sociaux…et aux amateurs regroupés en nombre suffisant sur un projet ponctuel.

Le cadre :

les formations ont lieu sous forme de stages se déroulant dans les lieux habituels d’exercice professionnel des stagiaires (bibliothèques, centres de loisirs, centres sociaux…). La durée est déterminée au cas par cas.


ATELIER THEATRE


Jouer, c’est exister autrement


des jeux, des exercices
pour aiguiser les sens
la mémoire, l’observation, la concentration
apprendre à se connaître mieux,
à reconnaître l’autre,
mieux habiter son corps
et l’espace alentour

explorer le concret de la vie
dans l’espace singulier de la scène

travailler le corps et la voix,
instruments privilégiés de l’acteur
mais bien souvent rebelles,
pour s’exprimer avec clarté
et mieux communiquer

expérimenter la puissance du geste
et aussi de l’immobilité

improviser
se mettre en scène
solliciter son imagination
diriger ses émotions
passer du je au jeu
de la personne au personnage

expérimenter le pouvoir de la parole
et aussi du silence

s’emparer des mots d’un auteur
de leur sens et de leur forme
comme composante du personnage
fil de l’intrigue
interrogation sur le monde
et sur la nature humaine

à travers le langage
s’inscrire dans la dramaturgie

costumes, décor, musique,
bâtir ensemble le spectacle
au service du sens
et d’un choix esthétique
dans le plaisir partagé
de la recherche et de la création

QUELQUES MISES EN SCENE, depuis 1985

  • La Légende de Chico Reï   Conte brésilien théâtralisé  Centre de Loisirs  Montreuil 
  • Juanita du Salvador   Création d’après ateliers d’écriture  C.L Ch.Delavacquerie  Montreuil
  • Toussaint Louverture  Création pour Bicentenaire de la Révolution Française C.L  Montreuil
  • Il était une fois la Terre (Cygnus X.7)  Création d’après Sénèque, Tchékov, C.de Bergerac et improvisations  Musique de Paul Méfano  Pour 40è anniversaire de Champigny/Marne 
  • Le Petit Chat Miroir   Annette Béguin   Conservatoire O.Messiaen  Champigny/Marne
  • La Parole à Prévert   Montage théâtralisé   Conservatoire O.Messiaen  Champigny/Marne
  • Le Sans-Culotte   Etienne Mahieux   Conservatoire O.Messiaen  Champigny/Marne
  • La Mouette   Anton Tchekov   Conservatoire O.Messiaen  Champigny/Marne
  • Cassandre   Etienne Mahieux   Conservatoire O.Messiaen  Champigny/Marne
  • Prévert en E.T.E   Jacques Prévert   Association E.T.E (Ecriture Théâtre Enfant) Champigny
  • Différence(s)   Création collective   d’après R.Queneau Association E.T.E  Champigny
  • La Noce chez les Petits Bourgeois   B.Brecht   Association E.T.E  Champigny
  • Yvonne, Princesse de Bourgogne   W.Gombrowicz   Association E.T.E  Champigny
  • L’Alternance et ses heureux effets   E.Mahieux   Association E.T.E  Champigny
  • La Nuit des Assassins   Jose Triana   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais  Paris
  • Les Pas Perdus   Denise Bonal   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais  Paris
  • Théâtre sans Animaux   Jean Michel Ribes   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais Paris
  • La Sortie au Théâtre   Karl Valentin   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais  Paris
  • Hors les Murs   Jean-Gabriel Nordmann   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais  Paris
  • Portrait de Famille   Denise Bonal   Centre d’Animation Les Halles-Le Marais  Paris

CONTE : ATELIER ET FORMATION


La parole et le corps dans l’espace
  • approche d’abord collective à travers jeux, improvisations, expériences en petits groupes

Mots et histoires, petits cailloux semés sur le chemin de notre humanité
  • on fera le point sur les différents types de contes et les grands noms qui ont servi le répertoire commun,  par la collecte et/ou par l’écriture (de contes et d’études diverses)
  • chacun choisira un conte dans le patrimoine oral universel pour le travailler et le raconter

Le pouvoir de la parole
  • une fois le conte choisi, on en dégagera les lignes de force, on trouvera le rythme interne, le sens global, on suivra les  étapes indispensables au déroulement du fil narratif, on installera des repères pour  asseoir le récit.
  • on cherchera à donner du relief au récit en s’appuyant sur quelques principes de base du jeu de l’acteur, l’espace (comment l’occuper), le corps (la tenue, les gestes), la voix (la poser, la projeter…), la parole ( mots, rythme, mélodie), les émotions, le silence  
  • on explorera les mots derrière les mots, les images cachées (qui donnent densité et profondeur)
  • on cherchera comment prendre en compte le public
- comment gagner l’attention
- faire naître des émotions et les partager
- écouter, partager, faire participer
  • restitution finale devant le groupe

Conte et musique
Pour mettre en évidence la relation entre la parole et la musique :
  • Un conte se prêtant bien à une ponctuation musicale sera choisi. Il donnera lieu à une expérimentation collective d’un trajet commun à la parole et la musique, à l’aide de petits instruments faciles à manier (petites percussions par exemple, ou voix tout simplement)

LE LIVRE ET LA LECTURE : FORMATION

LIRE

Au fil des pages
au fil des phrases
partir à la découverte,
embarquer sur les ailes du rêve,
saisir au vol les mots,
étoiles ou papillons bariolés,
se laisser bercer par les rythmes,
jouir en secret des images,
se pénétrer de la richesse des sons…
Plein feu sur l’imaginaire,
dans le livre terre nouvelle
île sauvage à conquérir
se perdre avec délice
pour mieux se retrouver.


Comment faire vivre une histoire à partir d’un album
Après avoir fait un point sur :

  • l’importance de la lecture pour l’acquisition du langage et la socialisation, 
  • l’aménagement du lieu de la lecture dans les structures collectives,
  • les composantes fondamentales d’un livre qui peuvent faire rimer lire avec plaisir (papier, texte, illustrations…)
  • la littérature de jeunesse aujourd’hui

                                                                          l’approche s’inspirera du travail sur le conte  
                                                                          et la démarche sera sensiblement la même.


ECRITURE : ATELIER ET FORMATION

 

Les mots que je pense dans mon coeur
les mots que je pense dans ma vie
je les dis
puis tu les écris.
Quand tu lis une poésie,
Tu penses que c’est vrai, hein ?

               Sarah   6 ans

Les enjeux de cet atelier :

Mettre en confiance pour faire émerger une parole libre et personnelle :
  • pour parler de soi
  • pour affirmer sa propre existence
  • pour s’inscrire dans le monde
  • pour parler du monde
  • pour questionner l’humain, en soi-même et dans les autres
  • pour raconter une histoire

Parallèlement 
  • donner le goût de la langue (rythme, couleur, son, et sens)
  • apprendre à jouer avec les mots
  • et ainsi conduire vers les livres
 

ECRIRE

Jouer avec les mots
comme on jouerait
avec des cubes ou des ballons,
pour leurs sens et pour leurs sons
s’en délecter comme de bonbons,
laisser jaillir les émotions
d’une vie retracer le sillon
se dire, se définir,
structurer sa pensée,
lui donner forme et couleur,
et même la faire danser,
se reconnaître enfin…
Exister.

Sur la page blanche, île nue,
sens en éveil, naît le plaisir.

FAIRE ECRIRE

Pour chacun
je me ferai
aiguilleur au ciel des imaginaires
par la main
je guiderai au pays du réel
je serai le passeur vers les rives du souvenir
pour chacun
en confiance.

LES RECUEILS de textes écrits dans les ateliers de Nicole Blanchard

  • 1987  Couleur Ecureuil de Nuit   Montreuil, Service Ed.Enfance
    Projet piloté par Rolande Causse, écrivain, créatrice des ateliers lecture-écriture dans les C.L.
  • 1988  Moi, héros mythologique   Arzay, CCAS EDF Projet piloté par Christian Bruel, éd. 
  • 1989  Pépin Zigzag   Montreuil, Service Ed.Enfance  Projet piloté par Rolande Causse
  • 1989  Le droit de le faire et de le dire   Montataire, Bibliothèque Mun. avec J.Tremblais
  • 1990  Derrière la Porte…   Stage FGC adultes pour CCAS EDF
  • 1991  Ciel ! mon enfance   Marseille, Ass.A la rencontre du livre (Ecoles quartiers nord) 
  • 1992  Les Exquis Mots du Parc Montreau   Montreuil, Service Ed.Enfance
  • 1992  Ballade pour Aubagne   Aubagne, A la rencontre du livre avec J.Tremblais/A.Serres
  • 1993  Bleu de ciel Bleu de mer   Quinéville, CCAS EDF, participation de N. Brun-Cosme
  • 1994  Le long voyage d’Isabela   Voulx  (tous les enfants de l’école)
  • 1997  Merci, Lolita !   Mitry-Mory, Bibliothèque Municipale
  • 1998  Vous avez dit bizarre   Créteil, MJC Mont Mesly avec ULMJC
  • 1999  Sur la peau de mon bras   Créteil, Centre Social Kennedy avec Ass. Elles Aussi
  • 2000  Avant le Grand Air, Livret (musique R.Frydman FA7)  Collégien, Ecole Primaire  
  • 2000  L’Oeuf de la Liberté   Créteil, MJC Village et Bibliothèque Mun. (École Allezard B)
  • 2003  Misère   Fleury les Aubrais, Bibliothèque Municipale

L’atelier lecture-écriture du centre de loisirs C. Delavacquerie à Montreuil

« Un atelier comme un salon…un salon comme une vraie maison »

…La richesse de l’imaginaire enfantin a besoin de liberté et d’une grande confiance pour s’exprimer pleinement. Non pas d’une liberté aveugle qui mène à tous les débordements, mais de cette liberté constructive qui permet une respiration plus large de l’être, le conduisant à la découverte de son espace personnel, celui qu’il peut marquer de son empreinte, du sceau de sa propre existence.

Dans l’atelier d’écriture, la grammaire et surtout l’orthographe sont souvent mis à rude épreuve, parfois même l’expression ne passe que par la bouche, la main étant encore trop malhabile et le savoir trop faible. Mais lorsque l’enfant a compris qu’ici il peut tout dire, dans la forme qui lui plaît, sans être censuré ni noté, qu’il peut agencer à sa guise le simple vocabulaire qui est le sien comme les pièces colorées et sonores d’un jeu de construction, que cela peut se faire pour le plaisir des yeux, des oreilles et de l’esprit, alors naît la confiance, la fierté, l’émotion, à partager avec les autres.

C’est en réinventant le monde et non en le reproduisant que se structure et s’enrichit la personnalité, que s’affirme l’identité et la spécificité. L’enfant sait gré à celui qui lui permet ce test sur la validité de son être.

Les enfants du centre Charles Delavacquerie, sollicités pour parler de leur atelier de lecture-écriture, l’ont appelé « Le salon silencieux ». Ce nom pourrait sembler une coquetterie poétique. En fait il reflète une réalité profonde.

Le silence est rare dans un centre de loisirs, une certaine effervescence y règne souvent, et il faut être juste, notre atelier n’est pas toujours un lieu de recueillement où l’on n’entendrait que les respirations d’enfants sages et appliqués. Non. Les portes claquent, ou bien restent ouvertes sur un extérieur bruyant, on se dispute, on se bouscule, on fait des roulades sur le tapis, on rampe sous le bac à livres, on se jette les coussins par-dessus les étagères…

Mais le silence dont il s’agit ici est un silence d’une autre nature. C’est le silence si particulier qui se fait en nous quand enfin nous nous rencontrons nous-mêmes, quand nous prenons conscience de la profondeur de notre être, qu’en toute confiance et avec bonheur nous nous abandonnons à son intimité, nous nous y aventurons, pour l’explorer et ensuite le restituer au monde afin qu’il nous renvoie l’écho de sa valeur. C’est le silence attentif et serein, le calme heureux qui s’installe quand ça ne hurle plus de panique à l’intérieur, la paix qui se fait en nous quand nous savons qu’indubitablement nous existons. Ce silence qui permet de s’écouter penser, d’entendre son cœur battre, moment privilégié où les émotions deviennent tangibles et préhensibles, comme de grosses fleurs à cueillir, où la vie en nous se laisse lire comme un grand livre ouvert, vie unique, identifiable et transmissible.

Extrait de la préface de l’abécédaire « Les Exquis Mots du Parc Montreau », projet piloté par Rolande Causse et mené par Nicole Blanchard.

P.S : Que les enseignants et autres défenseurs de la grammaire et de l’orthographe se rassurent : dans ces ateliers vient aussi « le sérieux du temps où animateur et enfants revoient orthographe et syntaxe comme un code, une réalité qui rapproche des livres. Peu à peu l’enfant évolue et le texte ‘’travaillé’’, orthographié, devient une réussite encore plus évidente. » (Rolande Causse)



Le salon silencieux


Une étoile dans le ciel
une histoire de coccinelle
des histoires lues pour faire plaisir
des dessins colorés, des poèmes qu’on écrit
des histoires qu’on invente comme
des cadeaux
des enfants calmes qui respectent
les mots
enfants aux yeux noirs
enfants aux yeux bleus.

Un atelier comme un salon
des tapis rouges pleins de fleurs
des coussins décorés de feuilles d’or
petites boules qui chatouillent la peau
des grandes affiches sur les murs
des livres achetés pour les enfants
tous nouveaux et très beaux
pas sales pas déchirés, avec de belles images
un salon comme une vraie maison
où tous ensemble réunis
assis par terre sur le tapis
on fait parfois une grande fête
et dans nos oreilles le soir
des contes des chansons du
djembé
dans nos bouches des gâteaux
sucrés
du lait des pruneaux des
cacahuètes
et des gens à la fenêtre
pour écouter et regarder la fête.

Puis c’est fini
on va chez nous
c’est la nuit
dans le salon silencieux
jusqu’à la semaine prochaine.

                                                    Ecrit par un collectif d’enfants